à l'autre bout du bout du monde
Prévu au départ pour partager notre séjour en Nouvelle-Calédonie, nous continuons en partageant nos navigations depuis notre retour. Si vous voulez voir d'avantages de photos, allez sur "album photos" dans le menu à gauche. Bonne visite!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

01 Avril 2011
02 Aout 2011
03 Septembre 2011
04 Octobre 2011
05 Novembre 2011
06 Decembre 2011
07 Janvier 2012
08 Fevrier 2012
09 Mars 2012
10 avril 2012
11 Mai 2012
12 Juillet 2012
13 Aout 2012
14 Septembre 2012
15 Octobre 2012
16 Novembre 2012
17 Decembre 2012
19 Fevrier 2013
20 Mars 2013
21 Avril 2013
22 Mai 2013
23 Juin 2013
24 Juillet 2013
25 Aout 2013
26 Septembre 2013
27 Octobre 2013
28 Novembre 2013
29 Decembre 2013
30 Janvier 2014
31 Fevrier 2014
32 Mars 2014
33 Avril 2014
37 Aout 2014
38 Avril 2015
39 Juillet 2015
40 Juillet 2016
41 Avril 2017
42 Aout 2017

Sites favoris



Le mont Humbolt

Le point culminant du caillou est le mont Panier à 1628m, le suivant est le mont Humbolt à 1618m.

Un collègue m'a proposé de le suivre sur une ascension et le retour dans la journée.

Depuis un bon moment, je voulais me faire une bonne rando dans les montagnes, eh bien j'ai été servi.

Rdv donné à 05h30. Nous partons à 4 pour retrouver notre chauffeur à 1h de route de Nouméa, peu après Tontouta. Cette personne habite au début de la piste minière. Etant donné que nous n'avons pas le droit de circuler avec notre véhicule, il nous faut débourser 2 000 CFP par tête de pipe pour qu'il nous dépose au début du chemin de rando.

Après une bonne vingtaine de kilomètres le long de la rivière, nous débutons notre périple en-dessous de la mine soit à 760 mètres.

06h40 : Première étape la forêt de niaoulis : à peu près 1 heure à l'ombre avant d'entamer le contournement du mont vulcain. Ca grimpe raisonnablement, le rythme est bon.

08h30 : Arrivée au premier refuge...une petite pause s'impose... Aller debout, il reste du chemin!

C'est reparti, le chemin des crêtes nous offre son point de vue.

10h00 : On peut dire que "c'est là que les athéniens s'athénirent". Changement de décor radical, nous rentrons dans la forêt de mousse.

Taux d'hygrometrie proche du 100%, nous sommes dans les nuages. Boue, racines et arbres recouverts de mousse, ça grimpe sec.

Il n'y a plus de chemin, l'évolution se fait en suivant des morceaux de rubalise accrochés aux arbres.

ça devient tropical, c'est la réserve botanique du mont Humbolt

 

 

11h15 : Là, tu ressors à ciel ouvert, tu crois que c'est fini, tu vois le mont, mais en fait il est encore loin.

12h00 : Nous atteignons le refuge. Nous faisons connaissance d'une personne qui est là depuis une semaine, seul, il jeûne et compte redescendre le lendemain.

"Vous avez encore une bonne demi-heure pour atteindre le sommet". Nous déposons les sacs et continuons. Ce que nous allions découvrir c'est qu'il nous faut évoluer sur des roches franchement casse-gueule.

12h30 : Le Sommet ! En un peu moins de 6h00

Eh voilà! deux normands au sommet (Eh oui, en plus on était au lycée Dumont Durville ensemble)

Nous redescendons au refuge pour le casse-croute et repartons peu avant 14h. Sans trainer nous arrivons à la tombée de la nuit (17h30) au point de rdv pour redecendre jusqu'à la voiture.

Une marche de 25km en 11h, ma cloque se perce à 20 mètres de la voiture. ouf!

Super rando mais avec environ 1h de pause au totale c'est sacrément sportif. C'est confirmé, je préfère la voile ;) !

Pour les autres photos, voir l'album associé dans l'encart gauche du blog.



Publié à 08:23, le 10/05/2012, dans 11 Mai 2012,
Mots clefs :
Lien