à l'autre bout du bout du monde
Prévu au départ pour partager notre séjour en Nouvelle-Calédonie, nous continuons en partageant nos navigations depuis notre retour. Si vous voulez voir d'avantages de photos, allez sur "album photos" dans le menu à gauche. Bonne visite!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

01 Avril 2011
02 Aout 2011
03 Septembre 2011
04 Octobre 2011
05 Novembre 2011
06 Decembre 2011
07 Janvier 2012
08 Fevrier 2012
09 Mars 2012
10 avril 2012
11 Mai 2012
12 Juillet 2012
13 Aout 2012
14 Septembre 2012
15 Octobre 2012
16 Novembre 2012
17 Decembre 2012
19 Fevrier 2013
20 Mars 2013
21 Avril 2013
22 Mai 2013
23 Juin 2013
24 Juillet 2013
25 Aout 2013
26 Septembre 2013
27 Octobre 2013
28 Novembre 2013
29 Decembre 2013
30 Janvier 2014
31 Fevrier 2014
32 Mars 2014
33 Avril 2014
37 Aout 2014
38 Avril 2015
39 Juillet 2015
40 Juillet 2016
41 Avril 2017
42 Aout 2017

Sites favoris



AWA

La semaine avant noël, nous avons loué un cata (Belize 44) pour une petite croisière sur 4 jours.

L'équipage :

Jean-mich & Nadège, Aglaé, Zoé

Lise & Régis

Anne & David , Lucie, Pablo

Nous partons le dimanche 16 décembre en milieu d'après midi sans un brin de vent, cap sur l'île des pins.

Le voyage se fait au moteur avec coucher du soleil et coup de corne du Betico 2 à l'entrée du canal Woodin. Arrivée baie de Kuto vers 02h du matin.

 

Le lendemain matin, la baie ou plutôt un coin de la plage est envahi par les touristes d'un bateau de croisière. Nous faisons un rapide passage à terre et levons l'ancre pour un îlot voisin : l'îlot Moro.

Nous le contournons pour éviter le platier et nous engageons dans une passe qui est large comme 2 fois le bateau. Un pti courant d'air et le chapeau de Zoé tombe à l'eau. Anne, la téméraire, se jette à l'eau en pleine passe mais perd ses lunettes de soleil dans la bataille! Nous explorerons les fonds marins en vain.

Petit mouillage idyllique sous le soleil et une palette de couleur de rêve.

Lucie nous fait découvrir son nouveau maillot de bain :

Retour pour la nuit en baie de Kuto.

Nous levons l'ancre au matin pour rejoindre l'îlot Kouaré dans le "grand coude" (extrème sud du lagon).

Nous traversons la baie sur la ligne de fond des 300 mètres pour rentrer dans le lagon par l'îlot N'do. Navigation idéale avec toujours la ligne de traine qui ne fait que porter son nom.

Après avoir contourné Ndo et Uié, nous sommes à quelques encablures de Kouaré et apercevons 2 bateaux au mouillage. Changement de cap, nous arrondissons l'îlot Gi pour passer entre les îlots Ua, N'gé, Uatérembi. Nous re-rentrons dans la zone non hydrographiée et contournons quelques récifs pour atterrir sur l'îlot Mato.

îlot Mato

Ballade aquatique avec tortues, raie torpille et pastenague, carangue, requin pointe noire...

Nous posons pied à terre au milieu des tricots rayés. Tour de l'île pour Jean-mich et moi. Nous essaierons de rejoindre le sommet mais du mauvais côté. Retour à bord avant la nuit.

Avant dernier jour

Bien décidé à profiter du point de vue, je pars à la nage jusqu'à l'îlot pour atteindre le sommet (40m) en quelques minutes. Même avec des nuages ça valait le coup d'oeil!

Nous quittons ensuite le mouillage pour un changement de décor. Nous contournons l'île Ouen et passons l'île Montravel qui surveille l'entrée de la baie de Prony. Nous remontons la baie en laissant l'îlot Casy sur babord avant de rejoindre la baie du carénage. Ce mouillage est réputé pour être un bon abri en cas de cyclone. Paysages contrastés par la terre rouge et la végétation luxuriante, nous mouillons par 8 m de fond dans ce nouveau décor.

Un fois mouillé nous mettons annexe et kayak à l'eau pour finir la remontée de la rivière jusqu'à la source d'eau chaude.

Nous finirons à pied!

Baisse ta culotte, c'est Pablo qui pilote!

Dernier jour :

Nous partons peu de temps après le réveil et déjeunons en route sur la sortie de la baie.

 

 

Nous embouquons ensuite le canal Woodin et au lieu de faire cap pour une pause déjeuner à l'îlot Bailly face au mont dore, nous visons Rédika dans le milieu du lagon.

Allez, souquer les artibuses moussaillon!

Peu avant l'arrivée, après 4 jours à esperer, nous finissons par pêcher un tazar.

Une fois au mouillage avec l'apéro servi, nous apercevons au loin la Maryvonne qui vient mouiller à côté de nous.

Le temps passe et il nous faut lever l'ancre pour Nouméa.

Retour rapide au portant.

Ce sera passé vite mais avec tous ces mouillages et paysages différents, nous avons l'impression d'être partis plus d'une semaine.


Publié à 21:25, le 15/12/2012, dans 17 Decembre 2012,
Mots clefs :