à l'autre bout du bout du monde
Prévu au départ pour partager notre séjour en Nouvelle-Calédonie, nous continuons en partageant nos navigations depuis notre retour. Si vous voulez voir d'avantages de photos, allez sur "album photos" dans le menu à gauche. Bonne visite!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

01 Avril 2011
02 Aout 2011
03 Septembre 2011
04 Octobre 2011
05 Novembre 2011
06 Decembre 2011
07 Janvier 2012
08 Fevrier 2012
09 Mars 2012
10 avril 2012
11 Mai 2012
12 Juillet 2012
13 Aout 2012
14 Septembre 2012
15 Octobre 2012
16 Novembre 2012
17 Decembre 2012
19 Fevrier 2013
20 Mars 2013
21 Avril 2013
22 Mai 2013
23 Juin 2013
24 Juillet 2013
25 Aout 2013
26 Septembre 2013
27 Octobre 2013
28 Novembre 2013
29 Decembre 2013
30 Janvier 2014
31 Fevrier 2014
32 Mars 2014
33 Avril 2014
37 Aout 2014
38 Avril 2015
39 Juillet 2015
40 Juillet 2016
41 Avril 2017
42 Aout 2017

Sites favoris



Walpole, Matthew et Hunter

Grâce à mon travail au MRCC qui coordone les moyens de recherche et de secours j'ai eu l'occasion de voir comment travail l'equipe du Guardian. Le Guardian est un avion de recherche qui à la capacité de localiser des naufragés et leur larguer une chaine SAR, par exemple. Il peut aussi faire de la surveillance maritime et controler si les navires de pêches étrangés pêchent dans notre ZEE. Pour ce vol nous partons vers l'Est direction la bordure de la ZEE. Après avoir fait quelques descentes et passages à basse atlitude sur 2, 3 navires nous faisons route retour en passant par Hunter, Matthew et Walpole.

Hunter : C'est une île inhabitée à 350 km à l'est de la nouvelle calédonie. D'origine volcanique, l'île a une forme de dôme d'une hauteur de 242 mètres au-dessus du niveau de la mer.

L'île a été découverte par le commandant Fearn, probablement en 1798, naviguant sur le navire baleinier "Hunter" qui lui donna son nom. Île aride, difficilement abordable et sans eau douce.

 

Mattew : à 70km à l'Ouest de Hunter c'est une île volcanique.  Elle est en fait constituée par deux petites îles de formes coniques reliées entre elles par un isthme rocheux de 200 mètres de large environ.

 

 

 

La souveraineté de ces 2 îles est aujourd'hui contestée à la France par le Vanuatu. Notre vol permet de controler la presence des marques Française sur les îles.

Walpole : découvert en 1794, par le capitaine britannique Butler à bord du Walpole.

On n'a pas trouvé trace d'un habitat permanent dans l'île, mais des ossements dans des grottes peuvent laisser penser qu'elle a hébergé des naufragés.

On ne peut accéder à l'île que par beau temps avec un seul mouillage possible à l'ouest de l'île. L'accostage se fait par le sud-ouest où se trouve les ruines d'une ancienne exploitation de guano.

 

 



Publié à 08:00, le 13/08/2013, dans 25 Aout 2013,
Mots clefs :
Lien
Page suivante ->