à l'autre bout du bout du monde
Prévu au départ pour partager notre séjour en Nouvelle-Calédonie, nous continuons en partageant nos navigations depuis notre retour. Si vous voulez voir d'avantages de photos, allez sur "album photos" dans le menu à gauche. Bonne visite!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

01 Avril 2011
02 Aout 2011
03 Septembre 2011
04 Octobre 2011
05 Novembre 2011
06 Decembre 2011
07 Janvier 2012
08 Fevrier 2012
09 Mars 2012
10 avril 2012
11 Mai 2012
12 Juillet 2012
13 Aout 2012
14 Septembre 2012
15 Octobre 2012
16 Novembre 2012
17 Decembre 2012
19 Fevrier 2013
20 Mars 2013
21 Avril 2013
22 Mai 2013
23 Juin 2013
24 Juillet 2013
25 Aout 2013
26 Septembre 2013
27 Octobre 2013
28 Novembre 2013
29 Decembre 2013
30 Janvier 2014
31 Fevrier 2014
32 Mars 2014
33 Avril 2014
37 Aout 2014
38 Avril 2015
39 Juillet 2015
40 Juillet 2016
41 Avril 2017
42 Aout 2017

Sites favoris



L'ancienne mine de Goro

C'est le mois du Patrimoine et cette année le thème retenue est celui de la mine.

Divers association vous invitent pour une marche, une exposition ou une navigation sur ce thème.

Nous decidons de nous inscrire pour aller visiter l'ancienne mine de Goro dite "des Japonnais". Elle se situe à l'extrème sud est de la grande terre, dans le sud de Yaté. Nous somme déjà passer plusieurs fois devant et, ces vestiges digne d'un paysage à la Indiana Jones, nous donne envie d'en savoir plus.

Après 1h30 de route nous somme un petite quarantaine à nous retrouver à la mairie de Yaté.

Porte bébé en place, chaussures au pied en en avant guingamp! ça monte sec pendant une petite demie-heure et nous nous retrouvons sur le site d'extraction du mineraie avec une vue imprenable sur la passe de la havanah et les recif, reserve, qui nous separe de l'île des Pins.

Ces lieux ont une histoire, des hommes y ont sué, souffert et parfois succombé au travail : peu avant la Seconde Guerre Mondiale, les Japonais venaient jusqu'ici pour exploiter le minerai de fer. Plus de 1500 personnes ont travaillé à la mine de Goro jusqu'à ce qu'elle soit fermée en 1942, après l'attaque de Pearl Harbor. Ils ont laissé derrière eux un énorme amphithéâtre accroché au dessus du vide, et quantités d'installations métalliques figées dans le silence et la rouille depuis plus de 60 ans.

La mine s'étale sur toute une série de terrasses, c'est l'entrée Sud de la mine ou mine Cascade ; ouverte en 1938 et fermée en 1941, on y extraira 415 518 tonnes de fer. Au centre de la mine (altitude 170 m) un système de funiculaire était installé, on en retrouve encore quelques installations (engrenages, poulies, roues dentées ...).

Au retour, un festin nous attend. Bouna, poulet, viande, poisson, langoustes! Tout y est!!! Nous mangeons sur un natte au pied de la mine. puis reprennons la route pour Nouméa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 10:18, le 18/09/2013, dans 26 Septembre 2013, Yaté
Mots clefs :
Lien
<- Page précédente