à l'autre bout du bout du monde
Prévu au départ pour partager notre séjour en Nouvelle-Calédonie, nous continuons en partageant nos navigations depuis notre retour. Si vous voulez voir d'avantages de photos, allez sur "album photos" dans le menu à gauche. Bonne visite!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

01 Avril 2011
02 Aout 2011
03 Septembre 2011
04 Octobre 2011
05 Novembre 2011
06 Decembre 2011
07 Janvier 2012
08 Fevrier 2012
09 Mars 2012
10 avril 2012
11 Mai 2012
12 Juillet 2012
13 Aout 2012
14 Septembre 2012
15 Octobre 2012
16 Novembre 2012
17 Decembre 2012
19 Fevrier 2013
20 Mars 2013
21 Avril 2013
22 Mai 2013
23 Juin 2013
24 Juillet 2013
25 Aout 2013
26 Septembre 2013
27 Octobre 2013
28 Novembre 2013
29 Decembre 2013
30 Janvier 2014
31 Fevrier 2014
32 Mars 2014
33 Avril 2014
37 Aout 2014
38 Avril 2015
39 Juillet 2015
40 Juillet 2016
41 Avril 2017
42 Aout 2017

Sites favoris



Croisière autour de l'île des Pins

Au lendemain du retour du camping, nous embarquons sur AWA. C'est un catamaran de type Belize 43 que nous avions déjà loué l'année dernière avec "Danège", "Mimich" et les parents d'Anne.

                               Voici le journal de bord d'une navigation mémorable.

L'équipage :

David : Skipper

Anne : Maman à tout faire!

Lucie :  Mousse espiègle mangeuse de bonbons

Pablo : Mousse chanteur...!

Patrice : Le second, prof de voile pour les débutants

Marie-Pascale : Chef cuisinière, barreuse?!

Katell : équipière et plongeuse, commis, rouleuse de cigarette.

Audrey : Chef des plongeurs, photographe sous-marin, controle écologique. équipière.

Didier : Notre pêcheur chevronné du bord, chef logistique plongée, Equipier en formation (peut faire une manoeuvre avec le manuel à la main !)

Le parcours :

Nous commençons le chargement le dimanche matin.

Puis nous attendons tranquillement Audrey qui bosse ce matin.

Départ vers 15h00, cap sur la baie de Gadji - île des Pins -  distante d'environ 60 nautiques.

L'îlot Porc épic face au Mont Dore.

Premier coucher de soleil en mer juste avant d'embouquer le canal Woodin. Comme la tradition l'impose, nous le saluons avec un "p'ti rhum" pour être sûr qu'il se relève le lendemain matin... On ne se sait jamais!

Nous arrivons de nuit vers 01h30 en baie de Gadji après avoir contourné quelques patates de corail et pris une petite passe que nous n'avons jamais vu. Pratique le GPS carto!

Voici maintenant le paysage que nous découvrons au réveil.

Après le petit déj, nous récupérons Karine & Olivier avec leurs parents qui visitent également l'île.

Nous levons l'ancre pour aller s'imisser au millieu des îlots de la baie. A 09h30 nous sommes mouillés au SE de l'îlot Noeno (ou Tianoa?).

 

 

"Branle-bas de combat!" L'équipe plongeur entre en action.

 

 

Nous parvenons à découvrir les grottes sous-marines de Gadji...le paniard!!!

 

 

Une petite pause à terre où nous discutons avec quelques locaux:

_En gros le plaisancier n'est vraiment pas le bien venu. "Il profite du site et n'apporte rien".

Libre à eux de développer le tourisme vers les bateaux de passage comme on peut le voir dans d'autres parties du monde où des fruits et légumes sont proposés au mouillage par exemple. Cela reste une idée comme une autre.

 

Le temps passe et nous avons encore du chemin à faire avant la tombée de la nuit. Nous débarquons les amis. Je garderais en mémoire ce débarquement où la marée était basse et la vase bien mole...! On a bien rigolé !

Ici le soleil se couche de bonne heure alors nous levons l'ancre et commençons notre nav au portant pour finir face au vent en arrondissant le nord ouest de l'île et ses récifs.

Nous arrivons au coucher du soleil dans la baie d'Oro. Navigation à vue avec des cartes plus ou moins détaillées...chaud patate et c'est rien de le dire!!

 

Nous mouillons dans 1,50m d'eau au bord de la plage...le paradis est au bout du mouillage...

Jusque-là, la traine n'a rien donné alors l'heure est venue pour Didier de prendre sa revanche.

Et un bossu doré, un ! Et au barbecue s'il vous plait.

Le but de notre venue sur la baie d'Oro est principalement de montrer aux parents la piscine naturelle qui se trouve à coté.

Katell, Anne et Didier partent plonger pendant que nous débarquons.

Nous remontons une rivère de sable qui est en train de se faire recouvrir par la marée montante.

Puis nous atteignons le site.

 

 

Allez, un pti coup de gueule parce que ça fait longtemps.

Maintenant que vous voyez à quoi ressemble la piscine naturelle, imaginez une annexe qui vient au milieu à moteur pour débarquer et profiter du lieu: "ça fait depuis 40 ans que je vis en Calédonie, je suis ici chez moi !" ; "Je suis médecin, j'ai pas le temps de marcher car je suis avec un ami de métropole en visite"...

Et oui la répartition d'abrutis sur cette planète est homogène. Tu peux en croiser beaucoup dans une grande ville mais tu en trouveras toujours un dans des endroits beaucoup moins fréquentés, même si proche du paradis.

L'accés à la piscine naturelle deviendra payant quelques jours après notre passage.

Il est maintenant un peu plus de 16h00 et nous avons la moitié de l'île à contourner pour rejoindre la baie de Kanumera.

 

Nous tirons un bord vers le large puis redescendons au moteur pour emprunter la passe Ndju qui marque le passage entre le SE de l'île et l'atoll Nokanoui. De là, nous continuons sous voiles pour contourner l'îlot Brosse puis remontons vers la baie de Kanumera.

l'Îlot Brosse

 

 

Au lever du soleil, "bateau de croisière en approche: allez, on lève l'ancre !" Un navire comme celui-ci transporte pas moins de 2 000 passagers ce qui correspond au nombre d'habitants de l'île.

Nous partons vers le grand coude. C'est une sorte de péninsule corallienne prolongeant le SO de la grande terre sur environ 40 nautiques. En chemin, Didier nous remonte un baracuda...BA-RA-CU-DA...AAAHH!!

Nous atteignons donc le grand coude par l'îlot Ndo comme les dernières fois sauf que ce coup-ci nous y mouillons!

Encore un coin de paradis! Nous sommes mouillés par 15m entre l'îlot et une virgule de corail.

Mise à l'eau de l'annexe pour un peu de chasse sous-marine. Après un moment, nous remontons une seiche sous le regard disons gourmand d'un requin pointe blanche. Les fonds sont superbes. Petit repas rapide et retour à l'eau mais en bouteille cette fois-ci!

Le temps passe trop vite. Nous voulons arriver avant la nuit. Nous levons l'ancre en sortie de plongée dans un temps record pour rejoindre l'îlot Kouaré, destination prévu au départ.

Finalement nous virons vers deux îlots plus au Nord -Ua et Uatio-

Pour notre dernier jour, nous prenons le temps. Tour sur l'îlot Uatio, baignade, et chasse. Les fonds sont magnifiques. Après quelques minutes Didier nous remonte THE Langouste !

 

Bah oui Pablo, elle est plus grande que toi !

Comme prévu, le vent s'est levé. Nous levons l'ancre vers 12h pour une remontée au portant sur 35 nautiques. Que du bonheur !

 

C'était vraiment une croisière mémorable ! Merci à tout l'équipage !


Publié à 09:12, le 5/01/2014, dans 30 Janvier 2014, Île des Pins
Mots clefs :